5 ASTUCE POUR AIDER BÉBÉ À MIEUX DORMIR

Publié par Julie le

5 ASTUCES POUR AIDER BÉBÉ À MIEUX DORMIR

Endormir un petit ange toute une nuit est un défi difficile pour de nombreux parents. Surtout pendant les premières semaines. Il est très courant que les nourrissons se réveillent plusieurs fois. C’est pourquoi il est indispensable d’établir une routine saine dès le début, pour éviter les problèmes à long terme.

Étant moi-même maman, je peux vous dire que les nuits fut agitées. J’ai très vite constatée que le repos été très important. Accumulé la fatigue n’est pas bonne ni pour vous, ni pour votre bébé. Vous allez ressentir de temps en temps des petites baisses d’énergie et coup de moue ce qui est tout à fait normal.

« On ne naît pas parent, on le devient ! »

J’ai souvent entendu cette phrase et bien je peux vous dire que c’est vrai !! Moi-même je me retrouve encore très étonné de voir que le rôle de MAMAN nous fait ressortir de nouveaux traits de caractère. (La patience, l’écoute, la tendresse, donner de l’amour à ne plus en pouvoir…)

Naturellement vous allez vous créer votre petite routine, le temps que chacun y trouve sa petite place. Il est important de créer des habitudes à votre petit ange, mais vous avez également besoin de vous reposer.

photographe, couples, familles, bébé, grossesse, maternité, provence, brignoles,nice, marseille, solliès, toulon, var, grossesse, rocbaron, garéoult, naissance, nice, marseille, st tropez, st maxime, st raphael, cassis, lavandou, ramatuelle, six-fours, fréjus, cannes, draguignan, bébé, nouveau né, 83, la roquebrussanne, studio, plage, photo, famille, couple, sud, photographe, mariage,

Dans cet article je vais vous donner 5 conseils simple, mais efficaces pour parvenir à une nuit de récupération.

1 – FAIRE MANGER VOTRE BÉBÉ AVANT DE LE METTRE AU LIT

Que ce soit au sein ou au biberon, en donnant à manger à votre bébé vous assurez que la cause de ses interruptions de sommeil n’est pas en lien avec le besoin de manger.

      2 – S’ARMER DE PATIENCE

Les nouveau-nés se réveillent en moyenne deux fois par nuit et il leur faut au moins trois mois pour faire des nuits complètes. Même si vous êtes hyper fatiguée physiquement et psychologiquement, adaptez-vous entièrement à son rythme et à sa demande. Au fil des semaines, les plages de sommeil nocturne s’allongeront. Si votre bébé dort quatre-cinq heures d’affilée par nuit à trois mois, c’est top! Vers six mois vous allez commencer tout doucement à trouver votre rythme de vie. Courage ! 🙂 (Ces moments sont aussi les plus beaux)

3 – AIDER BÉBÉ À SE DÉTENDRE AVANT DE DORMIR

À l’heure du coucher, éviter les éléments qui peuvent simuler son champ visuel. Mettre votre petit bout’ dans un climat tranquille. De cette façon son système nerveux parviendra à se détendre. Les bébés ont besoin d’une période de transition entre l’activité et le moment de dormir. Lorsque vous emmenez votre petit au lit, éteignez la télévision et baissez le volume de la musique. Assurez-vous que la chambre à une lumière tamisée et une température adéquate. Profitez du moment du sommeil de votre petit et de ces précieuses minutes pour contempler votre petit ange. Dire des mots doux, lui caresser le petit bout du nez, chanter une petite berceuse.

4 – DONNER DES REPÈRES TEMPORELS

Pour que bébé dorme bien, l’aider à bien faire la différence entre le jour et la nuit est important. Imposez-lui des rythmes réguliers pour les activités de la journée, toilette, repas, siestes, jeux, promenades, coucher. Après l’avoir nourri à la demande les premières semaines, réguler son alimentation sur les horaires familiaux.

5 – NE PAS SAUTER LES SIESTES !!

L’idée qu’un enfant dort moins la nuit s’il fait une sieste l’après-midi est totalement fausse. Au contraire, les enfants qui zappent la sieste sont tellement épuisés et excités le soir qu’ils ont un mal fou à se coucher et passent de mauvaises nuits.

La recherche avait déjà révélé que l’hormone de croissance était sécrétée pendant le sommeil, mais jusqu’à maintenant, on n’en savait pas plus. Les chercheurs de l’université Emory, à Atlanta, nous livrent de précieuses clés pour comprendre le sommeil et la croissance des bébés.

En observant que les pics de croissance correspondent aux temps de sommeil, ils ont conclu que plus les bébés dorment, plus ils grandissent. C’est aussi simple que ça. Pour les filles, plus le nombre de séquences de sommeil est important, plus la croissance est forte. A l’inverse, pour les garçons, c’est la durée de la séquence de sommeil qui joue.

L’alimentation joue elle aussi un rôle. Les chercheurs ont démontré que les bébés allaités dormaient par séquences plus courtes que ceux nourris au biberon.

Jusqu’à quatre ans, quatre ans et demi, un petit à un besoin vital de faire une pause sieste l’après-midi (à partir d’un an, il ne fait plus de sieste le matin). Elle n’a pas besoin d’être longue, les plus grands peuvent même s’allonger et se reposer sans dormir. Toutefois, évitez les siestes trop rapprochées de l’heure du coucher du soir, afin que cela ne perturbe pas son endormissement.

photographe, var, 83, studio, Famille, enfant, bébé, grossesse, future maman, naissance, maternité, posing,

Et vous ? D’autres astuces à partager ? Avez-vous rencontré des difficultés ? Comment les avez-vous surmontées ? Faites part de vos expériences en commentaires.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer